« retour

Projets

Création saison 2016 2017

http://www.operalille.fr/fr/archives/bdd/cat/enregion/sid/99648_crumbling-land

Crimbling-Land Puce moment

Où allons-nous? Très loin, et plus loin encore. Inventeurs d’expériences artistiques et sensorielles, les membres de Puce Moment aiment abolir les barrières du genre pour proposer, plus que des spectacles, “des instants à traverser”. Collaborateurs réguliers de Christian Rizzo pour de nombreuses créations, Nicolas Devos et Pénélope Michel invitent cette fois à un voyage musical, méditatif et mouvementé jusqu’aux confins des déserts de glace de Laponie. Adeptes de la musique concrète et de l’électro, ils ont voulu une atmosphère aérienne et onirique pour exacerber les perceptions : “Ainsi un arbre, un rocher deviendraient un instrument, un son, ou un ensemble de sons, un paysage une partition, un autre un opéra…” Porté par deux chanteuses lyriques et deux musiciens, Crumbling Land emmène le spectateur dans un dispositif inédit : les sons et les images réagissent en temps réel au mouvement des vents solaires, grâce à un outil interactif développé en partenariat avec l’observatoire finlandais de Sodankyla qui, depuis 1914, effectue mesures et recherches autour du champ magnétique de la terre. Situé à mi-chemin entre les traditions ancestrales de chamanisme où communient êtres humains et esprits de la nature, les avancées technologiques et la réalité documentaire de l’immense no-man’s land réparti entre la Suède, la Norvège et la Finlande, ce Crumbling Land est donc un territoire encore inconnu, ouvert à la poésie et à l’aventure.

................................................................................................


SOLO pour voix et contrebasse.
Sortie de l'Album Auroch chez Meta records germany
.................................................................................................

DUO AVEC CLAUDINE SIMON PIANO
Répertoire , improvisations , création .
Piano, contrebasse , voix

Avec ce projet, les deux musiciennes visent la création d’un mode d’expression singulier à partir de trois matières distinctes.

La première est constituée par le répertoire du lied, des œuvres fortes du romantisme allemand. Ces œuvres choisies seront ensuite manipulées, distordues, décalées par le biais de l’improvisation et d’une écriture résolument contemporaine (instruments préparés). Cette démarche donne lieu à l’éclosion d’un second niveau de langue. Un langage fondé sur l’expérimentation et qui se crée en réaction aux savoirs faire antérieurs.

A la confrontation de ces langages musicaux, se mêlera une troisième langue, poétique, verbale, parlée ou musicalisée, celle de Ghérasim Luca. Ce poète roumain propose, du reste, avec son oeuvre un trajet similaire. Tout se passe comme si la poésie de Luca luttait à tout bout de « chant » contre une langue par trop « commune ». Fendre les mots ou faire bégayer la langue. Travailler aux limites du dire, dans ses impossibilités, en direction de l’enfance d’une langue, en déconstruisant les lieux communs, stéréotypes et clichés du langage avec une oreille d’étranger, car l’étranger entend autrement, et par là formuler de nouvelles syntaxes, ouvrir à de nouveaux possibles.
Un discours décapé, tranchant, grinçant, qui malaxe, maltraite, caresse, mitraille les mots, comme si le masque des mots se délabrait, comme si le sens surgissait neuf, violent, insolent, irréductible…

Der Riss – La fissure, est bien l’espace sensible que le duo cherche à pénétrer, à faire entendre.
.............................................................................................

CHANT D'HIVER de Samuel Sighicelli / Schubert / Viel
est un projet unique et passionnant , voici un lien pour le découvrir :

http://samuelsighicelli.com/IMG/pdf/chantdhiverLight.pdf


..............................................................................................

HUMANIMAL
Animaux en littérature et performance musicale
Frédérique Bruyas lecture Elise Dabrowski contrebasse et voix

Textes de Alain Mabanckou, Zyranna Zateli, Norman Maclean, Erri De Luca, Romain Gary, Jean-Luc Parant, Claude Pujade-Renaud, Francis Ponge...
Création musicale et performance pour contrebasse et voix de Elise Dabrowski.

L’homme se réjouit de n’être pas seul au monde ! Objets de sa contemplation depuis la préhistoire, les animaux l’inspirent. Depuis les fresques des grottes paléolithiques jusqu’aux récits mythologiques, ils revêtent les qualités et les défauts des hommes et sont parfois même un idéal « d’humanité » à atteindre. Aujourd’hui encore, les animaux sont à l’origine de bien des textes littéraires qui célèbrent en eux les alliés de toujours et des mystères précis.



---------------------------------------------
Tonart Festival à Esslingen

http://www.tonart-esslingen.de/

_ Les sons et les parfumes tournent dans l ́air du soir

Ein Debussy-Projekt

Claude Debussy (1862-1918) gehört zu den einflussreichsten Komponisten des 20. Jahrhunderts. Er steht an der Schwelle zur Neuen Musik, als Bindeglied zwischen traditioneller Tonsprache und einer freien Tonalität, die immer mehr
die Qualität des Klanges ins Zentrum rückt. Sein delikater Umgang mit einer erweiterten Harmonik und eine sehr sinnliche Klangfarbensprache prägen seine Orchester- und seine Klaviermusik. Der Vibraphonist Michael Kiedaisch hat einige seiner Lieder als Ausgangspunkt gewählt, um in einer kammermusikalischen Instrumentation mit den Möglichkei- ten der Freien Improvisation eine Brücke in unsere Zeit zu bauen. Im Zentrum stehen die „Trois Chansons De Bilitis“,
in denen Debussy aus den 156 von Pierre Louys geschrie- benen Strophen 3 zur Vertonung ausgewählt hat. Weitere Strophen werden hier nun improvisatorisch umgesetzt. Mit der französischen Sängerin, Kontrabassistin und Performerin Elise Dabrowski ist dafür die kongeniale Partnerin gefunden.
„Les sons et les parfumes tournent dans l ́air du soir“, der von Baudelaire stammende Titel eines der „Préludes pour Piano“ Debussys, charakterisiert das musikalische Konzept des Abends.
Elise Dabrowski – Stimme, Kontrabass Maria Stange – Harfe Mike Svoboda – Posaune Eberhard Hahn – Bassklarinette, Klarinette Michael Kiedaisch – Vibraphon und Leitung


http://samuelsighicelli.com/IMG/pdf/chantdhiverLight.pd...
http://www.claudinesimon.com/
http://www.opera-lille.fr/fr/archives/bdd/cat/enregion/...